La Montee de la “Vague Noire”

caption for the image 2

Fondatrice de Moolook, plateforme en ligne dédiée à la vente, à la promotion et au marketing pour les jeunes designers talentueux issus du continent africain, Nelly est également en charge des partenariats commerciaux du projet Design for Peace. Ce programme met en collaboration des artisans vivant dans les camps de réfugiés au Burkina Faso avec des designers français afin de créer une collection unique et contemporaine de prêt à porter.

Le design comme processus créatif pluridisciplinaire et humaniste peut fournir des solutions aux problèmes économiques, sociaux et environnementaux. L’Amérique et l’Europe - et en tant que centre de cet article, la France - sont en plein changement identitaire, avec des populations de plus en plus diverses. Grâce au design et à la créativité, les écarts peuvent être comblés et des solutions peuvent émerger par la vague de création que Yannick Llunga (alias Petit Noir), un musicien sud-africain émergent, a appelée «La Vague Noire".

Avec leur regard sur diverses questions sociales sur leur société, les adeptes de " La Vague Noire " sont consciemment et inconsciemment des acteurs de l’évolution de l'identité de l'Afrique. Ils sont créateurs de mode, architectes, musiciens, entrepreneurs, photographes, peintres venant d’Afrique et de la diaspora. Ils sont la Nouvelle Vague: ils sont «La Vague Noire".

Pendant des décennies, la conception a été un excellent outil pour les personnes à travers l'Afrique. Depuis la reprise économique, le continent a dévoilé une scène créative très dynamique, poussant des idées locales et authentiques à l'échelle mondiale, grâce à l'univers du numérique. Ces idées sont porteuses de créativité et d’humanité. Avec des idées locales, les designers, les artistes et les créateurs émergeant trouvent la résolution de leurs problèmes quotidiens à travers des messages et des solutions nouvelles et authentiques grâce à la créativité et le design. Voici quelques-unes de ces idées.

PUISSANCE DISCRETE & CHANGEMENT D’IMAGE

En 2013, Pierre Christope crée Afro-polis, une ville africaine virtuelle et présente les Affogbolos: un couple fictif qui représente pour une prochaine génération de citoyens avertis, amateurs d'art et de voyage. Les Affogbolos incarnent les valeurs et l'esthétique de leur génération.

Afro-polis, la ville africaine virtuelle, est également une série d'exposition expérimentales à travers l'Afrique et l'Europe, qui explore la dynamique sociologique et esthétique au cœur du mode de vie moderne du Panafricanisme.

L'idée est de célébrer le paysage culturel d'une Afrique moderne. En promouvant la conception et la créativité auprès des jeunes Africains et en propageant un mode de vie africain à travers le monde, ils espèrent changer l’image de l'Afrique tant grâce à son patrimoine que sa culture moderne.

DEVELOPPEMENT DE LA CULTURE & DIASPORA

La France et l'Afrique partagent une vieille histoire commune, généralement vécue différemment, selon le point de vue de ceux qui la regardent. Même si la cicatrice est toujours là, les jeunes générations ont trouvé un terrain d'entente commun, en choisissant de ne pas combattre les mêmes guerres. Elles cherchent plutôt à résoudre leurs problèmes quotidiens avec des solutions créatives et expriment leurs opinions par les moyens les plus créatifs. Dans la perspective de vivre dans un monde global, les diasporas changent de discours - racontant les histoires de leur propre point de vue et avec leurs propres mots.

Le nombre de magazines, de blogs, de projets et d’initiatives augmente, atteignant une communauté grandissante de plus d’un million de personnes. Avec la musique, l'art, la mode, le design et la photographie, les créations de la diaspora se réinventent et se connectent à d'autres cultures transversales ou locales.

«J’ai beaucoup sensibilisé  à la culture xhosa » nous raconte Laduma, styliste. «Beaucoup de gens à l'étranger ne savaient même pas que nous avons des hivers froids en Afrique du Sud. » Laduma a fait une entrée rapide dans le monde de la mode avec sa collection moderne de tricots d’inspiration xhosa.

EXISTENCE ET CHANGEMENT SOCIAL

Avec plus de 60 millions de personnes identifiées par le Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR), le nombre de personnes déplacées et de réfugiés dans le monde a atteint son plus haut niveau en 2014 - un record qui pourrait être dépassé à nouveau en 2016. De plus en plus de gens se retrouvent eux-mêmes réfugiés sans (ou peu) d’espoir de retour dans leur pays d'origine. Bien que les événements récents aient mis en évidence l'afflux de migrants qui cherchent à atteindre l'Europe, il est en de fait dans d'autres pays, souvent parmi les plus pauvres du monde, qui accueillent 4 / 5ème des réfugiés. Ces longs exils, pour les réfugiés, représentent un défi considérable pour les pays d'accueil avec des ressources très limitées. Parmi les différentes réponses face à ces situations d'urgence, www.designforpeace.org met en œuvre des solutions innovantes et durables pour l'autonomie des réfugiés.

Au Burkina Faso, près de 38.800 personnes vivent actuellement dans des camps de réfugiés. Certains d'entre eux sont des artisans très qualifiés ; le projet vise à leur permettre de devenir autonome à nouveau. La promotion de l'intégration sociale et économique des réfugiés maliens au Burkina Faso en valorisant leur savoir-faire est une réponse plus appropriée conçue par www.afrikatiss.org et le HCR. Ils mettent en œuvre le projet en tant que pilote.

La crise actuelle des réfugiés crée des tensions au niveau mondial ; certaines personnes continuent à traverser les mers pour chercher la richesse et la croissance en Europe et en Amérique. Design for Peace est une preuve que la richesse et la croissance se crée l'endroit où vous le créez. En reliant dix-sept artisans et six jeunes designers, Design for Peace vise à créer de la valeur à Ouagadougou tout en fournissant un moyen d’autonomie et des moyens de subsistance à près de 200 réfugiés et leurs familles.

LES CREATEURS

Design Network Africa(ADN) établit un lien entre les designers de l'Est, de l'Ouest et du Sud de l'Afrique. Les concepteurs du réseau ont été sélectionnés pour l'originalité et la sophistication de leurs produits, la diversité de leur expression et le caractère unique de leurs identités mondiales. Ils représentent le dynamisme et l'expression distincte de la nouvelle identité africaine. Le programme vise à encourager la collaboration entre les concepteurs en partageant les défis et les solutions.

Design Network Africaa célébré le fruit de cinq ans et de trois phases de son programme par l’exposition de leur travail au salon Maison & Objet à Paris en Septembre 2016. "Nous sommes extrêmement fiers des designers qui ont fait partie du programme au fil des ans et des diverses façons dont leurs entreprises ont progressé durant cette période " dit TrevynMcGowan, dont la société, le Groupe Guild, dirige le programme d'Afrique du Sud grâce au financement et à l'orientation du Danish body CKU(Centre pour la culture et le développement).

Avec la même vision et pourtant une approche différente sur le marché, MoonLook vend des marques et des produits africains à travers un marché en ligne où les clients peuvent découvrir et acheter des marques africaines et où les concepteurs peuvent partager leurs dernières histoires et projets. Au cours des deux dernières années, MoonLook a créé des événements pop-up pour interagir avec les clients dans le quartier bien connu du Marais, ce qui porte au monde le meilleur de la mode, le design et des produits MADE IN AFRICA.

Comments

comments